#FinTech : Portrait de Michael Goldman, PDG de MyMajorCompany et Tipeee - Maddyness

Les contributeurs de MyMajorCompany

Le donateur type est un homme jeune, âgés de 20 à 35 ans. Depuis le lancement de la plateforme, une centaine de milliers de passionnés de musique ont soutenu plus de 5 000 chanteurs et groupes. Une grande partie des contributeurs de MyMajorCompany (ressource) est citadine. Sur MyMajorCompany, les contributeurs sont des personnes qui trouvent l'épopée en groupe excitante.

A la base, des amoureux de musique

L’objectif de MyMajorCompany est d’utiliser la puissance des internautes pour que les créateurs puissent réaliser leurs projets. Les fondations de MyMajorCompany sont posées dès 2007. Goldman, Barsikian et Marciano vont d’abord créer Bamago en 2004, un label indépendant qui publiera notamment quelques titres d'Amel Bent. Trois passionnés de création musicale se rencontrent chez BMG.

Le financement participatif selon MyMajorCompany

Pour avoir le soutien de la communauté de MyMajorCompany, le projet doit respecter divers critères de sélection, notamment être innovant, original ou vertueux. Plus seulement un site de création musicale, MyMajorCompany est aussi une plateforme de crowdfunding. Lorsque leurs projets se concrétisent, les porteurs de projets s’engagent à offrir une récompense pour remercier les contributeurs. Des millions d'idées ont été réalisées grâce au crowdfunding.

Le premier succès de MyMajorCompany se nomme Grégoire

L’album de Grégoire est un succès populaire. L'album de Grégoire paraît en 2008, entrainé par un single phare. C'est le label participatif qui a fait connaître Grégoire, et son succès a fait connaître MyMajorCompany.

Tipeee, un site lancé depuis peu par MyMajorCompany, permet aux internautes de parrainer des porteurs de projets web en leur donnant une faible somme d'argent. À présent, MyMajorCompany regroupe diverses filiales. Des partenaires très connus comme Spotify, Dailymotion et AXA, soutiennent le groupe dans l'accroissement de sa démarche auprès des créateurs.

Parmi les succès de la plateforme MyMajorCompany, nous pouvons mentionner la start-up Wistiki. Wistiki a travaillé au développement d'un petit appareil connecté, mis en vente accompagné d'une appli. Le "wistiki" permet, entre autres, de remettre la main sur ses clés. Suite à la vente d'une multitude de "wistikis", trois nouveaux objets conçus par Philippe Starck sont mis sur le marché par Wistiki, avec l'appui de MyMajorCompany.


Articles

Philia sa - info

Une formation qui se destine aux futurs logisticiens et traders en Afrique350 heures d'apprentissage en 12 mois seront proposées aux inscrits, pendant lesquelles ils connaitront tout de la chaine pétrolière. Le master 2 de Philia SA est également ouvert à la formation continue à destination des professionnels......

Lire la suite